LA MALADIE

Parkinson: savez-vous bien manger ?

L’idée est de vous encourager à penser non seulement à ce que vous manger mais aussi à la façon dont vous le manger...

La saine alimentation va bien au-delà des aliments!

Alimentation et Parkinson

Avoir la maladie de Parkinson ne signifie pas qu’il faut adopter un régime alimentaire spécial. Il est surtout
important de continuer à bien manger, tout en gardant une alimentation équilibrée.

Ce comportement permet :

  • d’atteindre un bon état nutritionnel;
  • de conserver ou d’atteindre un poids santé;
  • de maintenir un niveau d’énergie optimal;
  • de maintenir une force musculaire adéquate;
  • de réduire la susceptibilité aux infections.

Le plaisir de manger

Un autre aspect en lien avec l’alimentation qui est souvent négligé est le plaisir de manger. Il existe toutes
sortes de moyens pour stimuler l’appétit :

  • présenter des plats attrayants – on mange tout d’abord avec les yeux;
  • manger en bonne compagnie;
  • bien assaisonner les mets (herbes, épices, sauces, etc.);
  • manger plus fréquemment, prendre de petits repas et compléter avec des collations nutritives;
  • favoriser des aliments nutritifs et énergétiques en enrichissant, au besoin, les mets de crème, de
    beurre, de margarine, de mayonnaise, de miel, de mélasse, de sirop;
  • prendre au besoin des suppléments de multivitamines et minéraux, un substitut de repas tel que Ensure, Déjeuner instant Carnation, Boost, Ressource, Nubasics, sous forme de pouding, de breuvage
    ou de barre.

Les problèmes de constipation

La constipation est un problème fréquent chez les
personnes atteintes de la maladie de Parkinson.
Parmi les causes :

  • diminution de l’appétit
  • activité physique inadéquate
  • effets secondaires des médicaments
  • effets de la maladie sur les intestins

Pour maintenir une régularité, augmentez vos
apports hydriques et votre consommation de fibres et
soyez plus actif !

Trucs et astuces :

  • Buvez de 6 à 8 verres de liquides par jour :
    soupe, jus, lait, eau.
  • Évitez le café ou les boissons alcoolisées.
  • Privilégiez des aliments à forte teneur en fibres :
    son, céréales et pains à grains entiers, fruits et
    légumes et fèves, pois et lentilles séchés.
  • Consultez votre médecin si la constipation
    persiste.

Médicaments et nutrition

Conférence du volet « Marcher sous la pluie » organisée par Parkinson Québec sous la présidence d’honneur du Dr Michel Panisset, neurologue au CHUM Notre-Dâme de Montréal et de de la conférencière Lucie Lachance, infirmière clinicienne spécialisée dans les troubles du mouvement au Centre Universitaire de Santé McGill.

Source: parkinsonquebec.ca

Leave a Reply