LA MALADIE,  LES NON CLASSES

Les bienfaits de l’art thérapie dans la maladie de Parkinson.

L’art et la musique amélioreraient la qualité de vie des patients atteints de la maladie de Parkinson. Ils aideraient également à maintenir leur autonomie motrice.

À condition que les programmes de réadaptations concernant cette maladie reposent sur des connaissances scientifiques et précises et que des professionnels de santé dûment formés les fournissent.

Cette maladie neurodégénérative joue un grand rôle sur la production de dopamine. Une substance chimique qui contrôle l’humeur, le bien-être et les mouvements corporels.

L’art-thérapie contribue à aider les patients à extérioriser plus facilement et à calmer leurs troubles

Selon Hervé Platel, professeur de neuropsychologie, « La musique et les signaux sonores sont de plus en plus utilisés dans la prise en charge des troubles moteurs des patients parkinsoniens, notamment pour les aider à se synchroniser sur des instruments de musiques comme le métronome ou sur une musique rythmée. De nombreuses expériences ont montré que l’induction musicale permet une fluidité des mouvements […] de la part des patients qui fait qu’ils arrivent à se caler sur la musique et à reprendre une motricité beaucoup plus fluide. »

L’art est une forme de thérapie pour les patients. Il les aide entre autres, à exprimer et extérioriser leurs émotions en dansant, en chantant, en écoutant de la musique, en dessinant, en peignant, etc…

Tout cela en calmant leurs symptômes nerveux comme les tremblements, le stress, l’anxiété et la peur.

« Il s’agit d’observations de recherches couplées avec des mesures physiologiques. […] On a souligné que la musique stimulait des circuits cérébraux liés à l’émotion ainsi que la diffusion de dopamine. »

Une fondation italienne, la Fresco Parkinson Institute en collaboration avec l’Université de New York, a ouvert un atelier qui se tient actuellement à Florence, en Italie.

Cet atelier international est consacré à la plasticité synaptique et aux progrès de la recherche sur la maladie de Parkinson.

La fondation a lancer en janvier 2019, un programme international de formation continue pour les médecins et professionnels de santé. Ce programme vise à accentuer la prévention pour l’art-thérapie, en faveur des personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Sources : Ansa.it et allodocteurs.fr

Leave a Reply